Le retour de Myspace

Publié le par Yohan

Article: Clubic.com

Alors que MySpace s'apprête à officialiser sa nouvelle (nouvelle) version, le site All Thing Digital révèle des documents qui dévoilent le plan de sauvetage des nouveaux propriétaires du réseau social, en perdition depuis des années.


Revendu par News Corp en juin dernier pour la somme de 35 millions de dollars – une paille, le site ayant été acquis à l'origine pour 580 millions de dollars – MySpace est désormais la propriété de Specific Media et de l'acteur/chanteur Justin Timberlake. Des nouveaux propriétaires qui désirent revenir aux sources du réseau social pour lui donner une nouvelle chance.

La chance aux chansons
Le document de 13 pages mis en ligne par All Thing D révèle ainsi une réorientation stratégique totalement orientée vers la musique, par le biais de partenariat avec les principales Majors du disque (Warner, Universal, Emi et Sony) mais également les labels indépendants et les groupes non-signés. Chaque partie apporterait respectivement 5 millions, 7 millions et 30 millions de titres à l'écoute sur MySpace, que Specific Media qualifie de « Hulu de la musique », en rapport au service de vidéos à la demande américain.

La firme espère repositionner le réseau social en plateforme d'écoute et d'achat de musiques, en mettant en avant le potentiel publicitaire d'un service en streaming combiné à du partage social. En page 8 du document, on trouve une comparaison avec d'autres services du même type qui laisse peu de doutes quant aux ambitions de Specific Media.

Vers un « télex musical » ?
Enfin, autre nouveauté dévoilée : la playlist « rail social » qui prendra place à droite du profil de l'utilisateur, et qui ressemble beaucoup au télex de Facebook, mais totalement orienté musique cette fois-ci.
C'est probablement la tentative de la dernière chance pour MySpace, qui aura clairement fort à faire pour séduire un public très ciblé qui bénéficie aujourd'hui d'éléments sociaux sur la plupart des grandes plateformes musicales, sans compter Facebook qui propose quant à lui du contenu musical grâce à ses nombreux partenariats.


De plus, le boss de myspace parle de Justin et de son rôle:

  • Et Justin Timberlake est très impliqué dans le processus de création du relancement de Myspace, on ne cherche pas à en faire le visage officiel de la société. En interne, on ne voit pas Justin comme un produit marketing. Fondamentalement, il est Justin Timberlake. Il est une superstar. Il va certainement attirer du monde à la réouverture. Mais il n'est pas un produit marketing. C'est incroyable de l'avoir comme créateur avec nous pour la prochaine génération de la communauté. Il a une expérience énome - avant d'être célèbre, pendant sa célébrité, et tout un tas d'autres atouts qu'il a acquis durant sa carrière. Il a tellement d'expériences à partager. Il envoie des mails avec des idées tous les jours. Il est vraiment intégré au développement du produit, s'il veut le commercialiser, cela ne tient pas que de lui. Nous le voulons uniquement pour son coté créatif .

Publié dans Myspace

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article